Cet article date de plus de cinq ans.

La morsure de la tique "Lone Star" provoque une allergie à la viande

Cet acarien qui vit en Amérique du Nord a la capacité de reprogrammer le système immunitaire.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une tique "Lone Star" femelle. (CENTER FOR DESEASE CONTROL / WIKIMEDIA COMMONS)

Des démangeaisons, des crampes d'estomac, des difficultés respiratoires. La morsure de cette tique peut provoquer une grave allergie à la viande, aux conséquences parfois fatales. L'Amblyomma americanum, aussi baptisée Lone Star (ou tique étoilée, à cause de la tache qu'elle porte sur le dos), vit principalement dans le sud-est des Etats-Unis, mais s'est propagée dans le pays, où une centaine de cas ont été identifiés, en 2016, écrit Wired, samedi 17 juin.

Le système immunitaire reprogrammé

Cette tique est capable de "reprogrammer votre système immunitaire et faire en sorte qu'il rejette pour toujours le moindre morceau de viande", résume Slate. Plus exactement un morceau de viande de mammifères (le bœuf, l'agneau, le porc), qui contient une molécule du nom de galactose-α-1,3-galactose, plus communément désignée sous le nom d’alpha-galC’est cette molécule qui est injectée au moment de la morsure de la tique étoilée. "Le corps humain identifie l'alpha-gal comme un corps à éliminer… et garde mémoire de cette menace", explique Allô Docteurs.

Selon deux chercheurs américains de l'Université de Virginie, Platts Mills et Scott Commins, 80% des personnes devenues allergiques à la viande avait été mordues par une tique. Et du sud-est des Etats-Unis, la bête s'est propagée dans le Minnesota, le New Hampshire, le Connecticut et Long Island. Aucun cas n'a été identifié en Europe pour le moment, mais en 2013, une étude suédoise suggérait que le même type d'allergie pourrait être induite par la morsure d'une autre tique, présente sur le continent : Ixodes ricinus, qui sécrèterait également l'alpha-gal.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Maladie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.