La chanteuse américaine Selena Gomez atteinte du lupus

La pop star Selena Gomez, âgée de 23 ans, a révélé la raison de l'annulation de sa tournée dans le Pacifique en décembre 2013 et de ses nombreuses hospitalisations depuis trois ans. Elle est atteinte d'une maladie auto-immune : le lupus érythémateux disséminé.

En 2013, la presse américaine à scandale avait justifié cette annulation par une cure de désintoxication puis une dépression à la suite de sa séparation d'avec son ancien partenaire Justin Bieber. C'est par une interview au magazine Billboard que la star rétablit la vérité : "On m'a diagnostiqué un lupus, j'ai du être hospitalisée pour être traitée, c'est ce qui s'est véritablement passé durant ma pause… Je me suis alors enfermée jusqu'à ce que je me sente à nouveau suffisamment sûre de moi", a t-elle confié.

Elle en a également profité pour régler ses comptes avec ses détracteurs : "J'avais tellement envie de dire : vous n'avez pas idée, je subis de lourds traitements, vous êtes des moins que rien". Ses agents ont confirmé que son séjour, dans un établissement médical en Arizona en décembre 2013 était bien lié à sa maladie et son traitement.

Le lupus, une maladie auto-immune

Le lupus est une maladie chronique, à prédominance féminine, qui se déclare entre 17 et 35 ans, en général. Elle survient quand le système immunitaire se retourne contre ses propres cellules provoquant d'importantes réactions inflammatoires.

Le lupus se caractérise par des poussées, plus ou moins graves, entrecoupées de périodes de rémission qui peuvent durer des mois, voire des années. Le stress, le soleil, la grossesse, des virus et même des médicaments, peuvent être à l'origine des poussées. Il peut toucher de nombreux organes comme la peau, le cœur ou le rein, d'où son appellation médicale de lupus érythémateux disséminé.

Parmi les symptômes spécifiques on retrouve des douleurs articulaires ou musculaires, une grande sensibilité au soleil avec notamment des plaques rouges sur la poitrine, le nez, les joues (comme un masque de loup d'où le nom lupus en latin) survenant à l'exposition.

A un stade plus grave, des œdèmes, des troubles du rythme cardiaque et des difficultés à respirer peuvent apparaître. Le  diagnostic repose sur un faisceau d'arguments cliniques et biologiques et le traitement a pour objectif de freiner le système immunitaire avec des corticothérapies, voire des immunosuppresseurs si nécessaire.