Le vaccin contre la grippe est moins efficace cette année

Le pic d'épidémie de la grippe pourrait rapidement être atteint. En plateau, Jean-Daniel Flaysakier vous donne des précisions.

France 2

Près d'un million et demi de français ont été touchés par la grippe depuis le début de l'hiver. Selon les médecins, le vaccin contre la grippe est beaucoup moins efficace cette année.

"Fabriquer le vaccin contre la grippe, c'est un peu comme faire des défilés haute couture. On sait en janvier ou février quelle sera la tendance de l'hiver suivant", explique Jean-Daniel Flaysakier sur le plateau de France 2.

Un virus venu des États-Unis

"En février 2014, on a regardé ce qu'il s'est passé dans l'hémisphère sud. On a vu qu'il y avait trois souches de virus prépondérantes : A H1N1, A H3N2, et B. On fait un cocktail du tout, on le met dans la seringue, on fabrique ça entre janvier et septembre", poursuit le spécialiste santé.

"Manque de chance cette année, à l'automne débarque un autre virus immatriculé A H3N2 aussi qui vient des États-Unis, mais qui est différent de celui qui se trouve dans le vaccin. Résultat, l'impact du vaccin cette année est très faible. Ce virus représente 60 à 70 % des cas de grippe, et on en a au moins jusqu'à la mi-mars", conclut Jean-Daniel Flaysakier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une personne se fait vacciner contre la grippe à Montpellier (Hérault), en novembre 2009.
Une personne se fait vacciner contre la grippe à Montpellier (Hérault), en novembre 2009. (PASCAL GUYOT / AFP)