Cet article date de plus de trois ans.

Grippe : une étude remet en question l'efficacité du vaccin

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Grippe : une étude remet en question l'efficacité du vaccin
france 3
Article rédigé par
France Télévisions

Tout juste un mois après le lancement de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière, une étude publiée ce mardi 7 novembre remet en cause son efficacité.

Le vaccin antigrippe commercialisé cette année est le même que l'an dernier. Or, en 2016, son efficacité était faible. Il ne protégeait que 20 à 30% des personnes vaccinées. Ce vaccin contient les trois souches de virus les plus courantes, et la souche la plus répandue l'hiver dernier, H3N2 est justement celle contre laquelle le vaccin est le moins efficace.

Développement des cultures cellulaires

"Pour H3N2, du fait de la difficulté qu'on a à monter une réponse immunitaire vis-à-vis de ce virus en particulier, l'efficacité vaccinale est moins bonne. Et ça c'est vraiment un problème intrinsèque au virus et à la façon de faire les vaccins", explique le Professeur Bruno Lina, virologue au CHU de Lyon. Pour y remédier, alors que la plupart des vaccins sont toujours produits à partir de cultures dans des oeufs de poule, les chercheurs préconisent de développer les cultures cellulaires, plus rapides et plus souples. Malgré sa faible efficacité, le vaccin antigrippe continue d'être recommandé par les autorités de santé, en particulier pour les personnes à risque et les plus de 65 ans.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.