Grippe aviaire : une mesure radicale

Pour éradiquer le virus de la grippe aviaire qui menace les élevages depuis fin novembre, le ministère de l'Agriculture a décidé un abattage massif.

La décision est tombée. Pour faire face au virus de la grippe aviaire et l'éradiquer, le ministère de l'Agriculture a décidé, ce mercredi 4 janvier, un abattage massif dans les élevages. Le journaliste de France 3 Benjamin Delombre précise : "Après avoir consulté toute la journée les organisations agricoles et les instances sanitaires, le ministère de l'Agriculture a donc tranché. Dès demain matin (jeudi 5 janvier), les élevages de plein air de certaines zones, des départements du Gers, des Landes, et des Hautes-Pyrénées, seront abattus."

Une mesure nécessaire

Selon les informations de France 3, et selon Benjamin Delombre, "cela correspondrait à 800 000 palmipèdes sur les 18 millions que compte tout le sud-ouest". Le journaliste précise : "pour la filière agricole, c'est un nouveau coup dur après le vide sanitaire d'il y a quelques mois, même si un responsable de la profession confiait plus tôt : 'c'est une mesure nécessaire si l'on veut tenter d'endiguer la propagation du virus.'"
Le JT
Les autres sujets du JT
Une exploitation touchée par la grippe aviaire dans le Gers, le 13 décembre 2016.
Une exploitation touchée par la grippe aviaire dans le Gers, le 13 décembre 2016. (MAXPPP)