Grippe aviaire : plus de 280 foyers de contaminations identifiés en France, annonce le ministre de l'Agriculture

Depuis le début de ce nouvel épisode épidémique au sein des élevages, plus de 2,5 millions de volailles ont dû être abattues.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des canards confinés dans une exploitation de Bourriot-Bergonce (Landes), le 22 février 2017. (GEORGES GOBET / AFP)

"Plus de 280 foyers" de contaminations de grippe aviaire sont actuellement identifiés en France, selon les derniers chiffres du ministère de l'Agriculture, communiqués mercredi 26 janvier par le ministre Julien Denormandie à franceinfo. "C'est moins que l'année dernière au même moment, mais on voit encore les catastrophes pour nos éleveurs. Ils se sont engagés pour des productions de qualité et du fait de ce virus ils voient les travaux de plusieurs mois anéantis parce que nous sommes dans l'obligation d'abattre les volailles que contiennent ces élevages."

Depuis le début de ce nouvel épisode d'influenza aviaire, "plus de 2,5 millions de volailles qui ont dû être abattues pour éviter la propagation de ce virus. C'est un coup très dur pour nos éleveurs." Des indemnisations vont être mises en place pour les éleveurs, a précisé Julien Denormandie. La consommation de volailles françaises "n'est en rien impactée" par la grippe aviaire. "Il n'y a aucun risque à consommer des œufs, de la volaille", a insisté le ministre de l'Agriculture.

"À terme, il nous faut accélérer pour trouver un vaccin et lutter efficacement contre ce virus. On va lancer une expérimentation dans les toutes prochaines semaines pour deux vaccins potentiels et je vais mettre beaucoup d'énergie pour pouvoir avancer dessus", a promis Julien Denormandie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Grippe aviaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.