Cet article date de plus de quatre ans.

Grippe aviaire : les oiseaux migrateurs sous haute surveillance

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Grippe aviaire : les oiseaux migrateurs sous haute surveillance
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

La grippe aviaire menace à nouveau la France. Le risque est passé de "modéré" à "élevé". La surveillance des oiseaux migrateurs se fait avec encore plus de vigilance, afin de ne pas revivre une épidémie. France 2 s'est rendue en Camargue (Bouches-du-Rhône et Gard).

Depuis quelques jours, les conservateurs de la réserve naturelle régionale du Scamandre (Bouches-du-Rhône et Gard) scrutent le moindre cas suspect de grippe aviaire. Sur les 250 espèces qui transitent par la réserve, il y a au moins 3 500 canards. Une espèce à risque, qui ici semble pour l'instant épargnée par le virus H5N8.

Une équipe prête à intervenir

Les canards, cygnes et autres flamands roses hiverneront sur ces 140 hectares de nature jusqu'en mars 2017. Au moindre cas suspect, l'équipe est présente : "Si on trouve des oiseaux morts sur un sentier ouvert au public, on va mettre des gants et les enlever de manière à ce qu'il n'y ait pas de contact avec le public. Si on est sur un site plus confidentiel, on va prévenir les collègues qui se chargeront ensuite de la procédure", rassure Jérémiah Petit, conservateur au sein de la réserve. Par précaution et jusqu'à nouvel ordre, les oiseaux de la réserve régionale ne seront pas bagués, afin d'éviter tout risque potentiel de contamination.


Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Grippe aviaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.