Grippe aviaire : après le grand vide sanitaire, le retour des oies et canetons

Les oies et canards font leur grand retour dans les élevages du sud-ouest de la France.

France 3

Les canards et les oies sont de retour dans les élevages du Sud-Ouest après le vide sanitaire imposé par les autorités pour lutter contre la grippe aviaire. Pour autant, il faudra respecter encore des mesures sanitaires très strictes. "On est très content, ça fait quand même trois mois qu'on attend ça", explique Maxime Peres, éleveur de canards. 

220 millions d'euros 

Mais désormais, pour venir surveiller ses 4 000 canards, il faudra prendre de nouvelles mesures sanitaires pour écarter tout risque de grippe aviaire. Et cela commence à l'entrée de la ferme où les bas de caisse et les pneus de chaque véhicule doivent être désinfectés. Avant d'entrer dans chaque bâtiment, il faut revêtir une combinaison. Des mesures fastidieuses et qui ont un coût. 220 millions d'euros seront distribués aux éleveurs sur cinq ans pour réaliser ces travaux de biosécurité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Treize foyers d\'influenza aviaire \"hautement pathogène pour les volailles\" ont été confirmés dans cinq départements, dont sept en Dordogne, trois dans les Landes, un en Haute-Vienne, un dans le Gers et un dans les Pyrénées-Atlantiques.
Treize foyers d'influenza aviaire "hautement pathogène pour les volailles" ont été confirmés dans cinq départements, dont sept en Dordogne, trois dans les Landes, un en Haute-Vienne, un dans le Gers et un dans les Pyrénées-Atlantiques. (IROZ GAIZKA / AFP)