Etats-Unis : un enfant non vacciné attrape le tétanos et se retrouve hospitalisé pendant 57 jours pour un coût de 800 000 dollars

Ses parents n'ont cependant pas changé leur avis sur la vaccination et ont refusé de le faire vacciner après son hospitalisation. 

Un petit Américain de 6 ans, non vacciné, a attrapé le tétanos en se coupant, rapporte le \"New York Times\", le 9 mars 2019.
Un petit Américain de 6 ans, non vacciné, a attrapé le tétanos en se coupant, rapporte le "New York Times", le 9 mars 2019. (GEORGE FREY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Il a passé près de deux mois à l'hôpital. En 2017, un enfant de 6 ans qui jouait dans une ferme s'est coupé le front, une blessure a priori sans gravité, rapporte, samedi 9 mars, le New York Times. Mais, six jours plus tard, ses parents se rendent compte que quelque chose ne va pas : l'enfant serre la mâchoire, a du mal à respirer tandis que ses muscles se contractent involontairement. 

Conduit à l'Université de la santé et des sciences de l'Oregon, à Portland, qui comporte deux hôpitaux, le petit garçon, qui n'était pas vacciné, avait en réalité attrapé le tétanos. "Je n'aurais jamais pensé voir un cas sévère de tétanos aux Etats-Unis", a expliqué la docteure Judith A.Guzman-Cottrill, spécialiste des maladies infectieuses dans l'établissement. "C'était difficile, pour nombre d'entre nous, de le voir souffrir. C'est une maladie que l'on peut éviter", a-t-elle ajouté. 

Ses parents refusent toujours le vaccin

L'enfant, dont l'identité n'a pas été révélée, a passé un mois sous ventilation artificielle. Les frais d'hospitalisation se sont élevés à 811 929 dollars (720 000 euros). Le petit garçon est resté dans une chambre sombre pendant des semaines, portant des bouchons d'oreilles pour éviter d'être dérangé par les bruits ambiants. Ses douleurs étaient tellement fortes que les médecins devaient parler à voix basse. Après son hospitalisation, il a passé 17 jours dans un centre de rééducation avant de rentrer chez lui. Néanmoins, ses parents n'ont pas changé d'avis et ont refusé de le faire vacciner. 

En France, les bébés doivent obligatoirement être vaccinés contre le tétanos avec une dose à 2 mois, une à 4 mois puis un rappel à 11 mois. Des rappels sont recommandés à 6 ans, entre 11 et 13 ans, à 25 ans, 45 ans, 65 ans puis tous les dix ans. Le fait d'avoir eu le tétanos une fois ne donne pas d'immunité, rappelle l'OMS, et l'on peut donc être contaminé de nouveau.