Elle développe une hépatite après avoir bu du thé acheté sur Internet

Une jeune fille de 16 ans a contracté une hépatite, une grave inflammation du foie, après avoie bu pendant plusieurs mois du thé vert chinois acheté sur Internet. Un cas médical rare, décrit dans la très sérieuse revue The British Medical Journal. 

(MAYA MORENKO / 76970010)

La jeune fille s'est présentée chez son médecin avec des nausées, des douleurs abdominales et articulaires. Le diagnostic est banal : tout laisse à penser que cette jeune femme de 16 ans souffre d’une infection urinaire. Elle repart avec un traitement antibiotique, mais quelques jours plus tard, ses symptômes s’aggravent, sa peau et ses yeux deviennent jaunes.

L'adolescente se présente donc aux Urgences d'un hôpital de Birmingham, en Grande-Bretagne. Les médecins pensent immédiatement à une hépatite. Mais l'adolescente affirme qu’elle n’a pas consommé d’alcool, de drogues ou de médicaments spécifiques, ni voyagé dans des zones à risques. Les facteurs classiques de l’hépatite sont donc éliminés.

Son cas se transforme en casse-tête pour les médecins. Mais après avoir longuement questionné la jeune fille, ils finissent par trouver la cause de son hépatite : le thé vert que l’adolescente avait acheté sur Internet pour maigrir. La patiente a assuré en avoir acheté deux boîtes en provenance de Chine et en avoir bu trois tasses par jour pendant trois mois.

Après analyses approfondies de ce thé, il semble que se soit plutôt des ingrédients chimiques ajoutés au thé qui auraient été toxiques pour le foie. Les auteurs de l’article rappellent qu’il faut se méfier des remèdes à base de plantes, a fortiori quand ils sont achetés sur Internet. Le thé vert lui ne présente pas de risque pour la santé et ses vertus antioxydantes sont même reconnues.

Source : Chinese green tea and acute hepatitis: a rare yet recurring theme, BMJ Case Reports 2015; doi:10.1136/bcr-2014-208534