Cet article date de plus de six ans.

Vidéo En Sierra Leone, soignants et malades d'Ebola chantent et dansent pour Noël

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
REUTERS
Article rédigé par
France Télévisions

Des employés sanitaires et membres de la Croix-Rouge ont célébré Noël à leur manière dans le centre de traitement de Kenema.

Les rassemblements publics pour Noël et le Nouvel An seront interdits en Sierra Leone en raison d'Ebola. C'est la raison pour laquelle employés sanitaires et membres de la Croix-Rouge ont célébré Noël à leur manière, chantant et dansant dans le camp de tentes érigé dans le district de Kenema, dans l'est de la Sierra Leone.

Sur ces images tournées jeudi 25 décembre, on voit les soignants entonner des chants de Noël. Un employé sanitaire en tenue de protection invite même les malades à un pas de danse. Kenema est la troisième plus grande ville de la Sierra Leone, à environ 300 km à l'est-sud-est de la capitale, Freetown.

Baisse de nouvelles contaminations dans certaines zones

Cinq provinces sont visées par la mesure d'interdiction de rassemblements publics, y compris les offices religieux, en raison de l'épidémie. Et pourtant, dans un rapport du 25 décembre sur la situation épidémiologique du pays, le ministère de la Santé fait état d'une baisse des nouvelles contaminations dans certaines zones du pays : à Bonthe (sud), un seul nouveau cas a été recensé en trente-deux jours, et dans l'Est, épicentre de l'épidémie à son début dans le pays, aucun nouveau cas n'a été signalé à Kailahun et Kenema.

En un an, Ebola a fait près de 7 400 morts en Afrique de l'Ouest, à plus de 99% au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.