Un employé soudanais de l'ONU meurt d'Ebola dans un hôpital allemand

Après avoir contracté la fièvre hémorragique au Liberia, ce membre du personnel médical avait été admis à Leipzig, en Allemagne.

Les professeurs Bernahard Ruf (à gauche) et Thomas Gruenewald s\'adressent à la presse lors de l\'admission d\'un patient souffrant d\'Ebola, le 9 octobre 2014, à l\'hôpital Saint-Georges de Leipzig (Allemagne).
Les professeurs Bernahard Ruf (à gauche) et Thomas Gruenewald s'adressent à la presse lors de l'admission d'un patient souffrant d'Ebola, le 9 octobre 2014, à l'hôpital Saint-Georges de Leipzig (Allemagne). (HENDRIK SCHMIDT / DPA)

Un employé soudanais de l'ONU est mort de la fièvre Ebola à Leipzig (Allemagne), mardi 14 octobre. Il avait été contaminé au Liberia, indique l'établissement où il avait été admis le jeudi précédent.

"Le patient malade d'Ebola est mort dans le courant de la nuit à la clinique Saint-Georges à Leipzig", a annoncé cette institution dans un court communiqué. "Malgré des soins médicaux intensifs et les plus grands efforts du personnel médical, le collaborateur de l'ONU de 56 ans a succombé à la grave maladie infectieuse." Des informations supplémentaires doivent être communiquées dans le courant de la journée.

Au total, l'Allemagne a accueilli trois patients contaminés par Ebola. Le 4 octobre, le premier malade, un expert sénégalais de l'Organisation mondiale de la santé, avait quitté l'hôpital de Hambourg, une fois guéri. Enfin, un médecin ougandais est soigné depuis le 3 octobre dans un hôpital de Francfort.