Afrique : le virus Ebola tue à nouveau au Congo

Le virus Ebola a refait son apparition au Congo. Il y a déjà 27 morts. Les autorités sanitaires craignent de ne pas pouvoir stopper sa progression.

France 3

L'épidémie sévit dans une immense région le long du fleuve Congo. Ebola menace Mbamdaka, une ville de la République démocratique du Congo de 1,5 million d'habitants. Les personnes atteintes du virus sont soignées dans des centres médicaux. Le virus est très dangereux et se transmet par un simple toucher. Les premiers symptômes sont des maux de tête puis des vomissements. La mort peut intervenir très vite. Pour se protéger, le service médical se protège avec des combinaisons intégrales.

Pas de panique

L'urgence, c'est la vaccination. L’OMS vient d'acheminer 8 000 doses. Pour combattre Ebola, les autorités doivent aussi convaincre. Beaucoup d'habitants sont insensibles aux avertissements et se méfient de la médecine qui vient de l'étranger. Sur les étals du marché central de Mbandaka, les habitudes alimentaires n'ont pas changé. La viande de singe, un temps suspecté de transmettre le virus, se vend toujours aussi bien. Si la campagne de prévention avance lentement, les enfants adoptent plus facilement les bons réflexes d'hygiène. Les prochaines semaines seront déterminantes pour stopper le virus. La dernière épidémie d'Ebola en Afrique avait provoqué la mort de 11 000 personnes en 2015.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un agent de santé porte un équipement de protection pour éviter d\'être contaminé par le virus Ebola à l\'hôpital Bikoro (République démocratique du Congo).
Un agent de santé porte un équipement de protection pour éviter d'être contaminé par le virus Ebola à l'hôpital Bikoro (République démocratique du Congo). (MARK NAFTALIN / UNICEF)