Cet article date de plus de quatre ans.

Douai : début du procès des steaks hachés contaminés

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Douai : début du procès des steaks hachés contaminés
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Dans l'affaire des steaks hachés contaminés à la bactérie E. coli, depuis ce mardi 6 juin au matin, le fabricant doit s'expliquer devant le tribunal de Douai (Nord). Des familles d'enfants ayant eu de graves séquelles après avoir mangé des steaks contaminés demandent des réponses.

Cela fait six ans que cette mère attend la vérité. En 2011, son fils Yohan contracte une grave infection alimentaire. Il a été en contact avec la bactérie E. coli présente dans un steak haché surgelé avarié. Elle espérait aujourd'hui que les responsables de la contamination s'expliqueraient. "Ce qu'ils ont dit ce matin correspond à tout ce que je ne voulais pas entendre : 'C'est pas de leur faute, ils ont fait ce qu'il fallait'. Le premier sentiment, c'est la colère", assure Dorothée Denhez, mère de Yohan, vitime.

Les prévenus encourent deux ans de prison et 30 000 euros d'amende

Huit autres enfants ont été victimes de cette viande infectée. Tous ont gardé des séquelles irréversibles. L'entreprise SEB, productrice des steaks, avait été liquidée six mois après les faits. Son ancien dirigeant ne s'estime pas responsable de la contamination. "La viande vient des abattoirs, c'est ce qu'il se passe dans ces viandes hachées. C'est partout pareil, tous les fabricants ont eu ce genre de problèmes", se justifie Guy Lamorlette, ancien dirigeant de l'entreprise SEB. Les prévenus encourent jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 30 000 euros d'amende.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Maladie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.