Don du sang : "les réserves ne sont pas bonnes", alerte le directeur médical et de la recherche de l'Etablissement français du sang

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Don du sang : "Les réserves ne sont pas bonnes", estime le directeur médical et de la recherche de l'Établissement français du sang
Article rédigé par
France Télévisions

Pascal Morel était l'invité du journal télévisé de franceinfo. Il explique pourquoi l'Etablissement français du sang lance un appel d'urgence aux dons de sang.

Un "appel d'urgence". Pour la journée mondiale du don du sang, habituellement "l'occasion de remercier les donneurs", l'Etablissement français du sang (EFS) sonne l'alerte. "Les réserves ne sont pas bonnes à l'heure qu'il est", a déclaré Pascal Morel, directeur médical et de la recherche à l'EFS, lundi 14 juin, dans le journal télévisé de franceinfo. "Il est exceptionnel qu'au 14 juin nous soyons dans une situation telle que nous vivons actuellement, avec moins de 85 000 poches en stock", a-t-il détaillé.

Alors que les malades du Covid-19 sont de moins en moins nombreux dans les hôpitaux, ces derniers reprennent leur activité plus habituelle et les besoins de transfusion augmentent, tandis que les collectes ont été perturbées pendant plusieurs mois par la crise sanitaire. "C'est sans doute lié à la reprise de l'activité et ces longs mois où tout le monde a été confiné, où le chemin du don du sang a été un peu délaissé", a lancé le dirigeant.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Maladie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.