Cet article date de plus de quatre ans.

Dengue : premier mort en Nouvelle Calédonie

Une jeune femme de 25 ans est décédée des suites de la dengue en Nouvelle-Calédonie. L'archipel fait face à une épidémie depuis début janvier.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Il s'agit du premier cas mortel de cette épidémie, a indiqué l'exécutif de Nouvelle-Calédonie, qui a précisé que cette personne "ne présentait aucun antécédent médical particulier et n'avait pas voyagé dans les trois semaines précédant sa maladie".

La Nouvelle-Calédonie enregistre chaque année plusieurs centaines de cas de dengue, maladie infectieuse aiguë transmise par le moustique Aèdes Aegypti, qui provoque forte fièvre, maux de têtes et douleurs articulaires. Elle est mortelle si elle prend une forme hémorragique. 

Depuis janvier, 369 cas de dengue de type 1, dont 95 sur les premiers jours de février, ont été recensés par les autorités sanitaires, qui ont une nouvelle fois appelé la population à lutter contre les gîtes larvaires et à se protéger des piqûres de moustiques. "Il faut être extrêmement vigilant, si on ne veut pas que l'épidémie explose et que des drames comme la mort de cette jeune femme se reproduise", a déclaré à l'AFP Jean-Paul Grangeon, médecin-inspecteur à la DASS.

Les autorités s'inquiètent également de la circulation du sérotype 2 de la dengue, qui a déjà touché une vingtaine de personnes et contre lequel la population calédonienne n'est pas immunisée, le virus n'ayant pas été présent depuis 1998. Les fortes pluies qui s'abattent actuellement sur l'archipel et la chaleur sont de surcroît propices à la prolifération des moustiques.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Maladie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.