Washington va interdire temporairement des vols de compagnies chinoises de et vers les Etats-Unis

Cette interdiction, qui prendra effet le 16 juin, vise à répondre au refus des autorités chinoises d'autoriser les compagnies aériennes américaines à reprendre l'activité en Chine, malgré le déconfinement. 

Des avions de la compagnie Delta Air Lines sont immobilisés à l\'aéroport de Kansas City (Missouri) aux Etats-Unis, le 3 avril 2020. 
Des avions de la compagnie Delta Air Lines sont immobilisés à l'aéroport de Kansas City (Missouri) aux Etats-Unis, le 3 avril 2020.  (JAMIE SQUIRE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

L'administration de Donald Trump va interdire temporairement des vols de compagnies aériennes chinoises de et vers les Etats-Unis, parce que Pékin n'a toujours pas autorisé les transporteurs américains à reprendre l'activité en Chine malgré le déconfinement, a annoncé mercredi 3 juin le ministère des Transports (DoT).

Il n'est pas exclu, a prévenu le ministère, que la mise en oeuvre de cette mesure intervienne avant le 16 juin si le président Donald Trump le décidait. L'interdiction affecte sept compagnies chinoises, dont les mastodontes Air China et China Eastern Airlines, mais ne concerne pas les avions cargo

Attente du feu vert des autorités chinoises

Delta Air Lines et United Airlines avaient suspendu en février et en mars leurs vols depuis et vers la Chine en raison de la pandémie de Covid-19 et pour se conformer aux restrictions aux voyages annoncées début février par le gouvernement américain.

Elles souhaitaient reprendre l'activité dans le pays ce mois-ci et avaient par conséquent soumis en mai leurs demandes auprès des autorités de l'aviation civiles chinoises. Ces dernières n'ont toujours pas donné leur feu vert.

Pékin a en revanche autorisé en mars les compagnies aériennes locales à opérer un vol par semaine depuis et vers un pays étranger, une limitation visant à contenir la propagation du virus.