Vrai ou fake Quel est le risque d’attraper le Covid-19 en prenant le train ?

Publié
VRAI OU FAKE. Quel est le risque d’attraper le Covid-19 en prenant le train ?
FRANCEINFO
Article rédigé par
L.Beaujour, S.Terragno - franceinfo
France Télévisions

Jean-Pierre Farandou, PDG de la SNCF, se veut rassurant sur les risques de contaminations au Covid-19 lorsqu’on prend le train. Pourtant, d’autres études alertent sur certains aspects comme une mauvaise aération dans les trains qui pourraient favoriser la propagation du virus.

L’épidémie de Covid-19 touche de nombreuses personnes en France. Pourtant, selon Jean-Pierre Farandou, PDG de la SNCF, "quand on prend le train à la SNCF, il n’y a pas de risques d’attraper le Covid parce qu’on a fait les choses comme il fallait". Il met en avant le port du masque, la désinfection du matériel et également l’aération dans les trains. Mais cette dernière est-elle suffisante ? Pour mesurer le renouvellement de l’air dans un endroit fermé, il faut mesurer le taux de CO2 qui correspond à l’air que nous expirons. Plus il est bas, plus l’air est renouvelé. Le PDG de la SNCF assure être dans les normes réglementaires ferroviaires en vigueur mais elles ont été fixées avant la pandémie. Aujourd’hui, un taux de CO2 de 5 000 ppm est en réalité très élevé par rapport aux recommandations face au Covid-19.

Le système de ventilation pointé du doigt

Contre le Covid-19, le Haut conseil de la santé publique préconise un taux inférieur à 800 ppm dans les espaces recevant du public. De nombreuses personnes ont repéré des taux bien supérieurs dans les TGV. De plus, le système de ventilation de la SNCF fait débat. Il fonctionne avec un tiers d’air extérieur et deux tiers d’air recyclé dans les TGV mais le système de recyclage de l’air ne serait pas assez performant selon certains spécialistes. De son côté, l’Institut Pasteur a publié un rapport dans lequel il explique que les personnes qui prennent un train longue distance ont un risque d’attraper le Covid-19 qui augmente de 30%.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.