Virus de Wuhan : Pékin décide de fermer la Cité interdite

Décision inédite dans ce pays très attaché au Nouvel An lunaire : Pékin (Chine) a décidé d'annuler les festivités pour éviter la propagation du nouveau coronavirus.

France 3

Toute la Chine marche au ralenti depuis l'apparition d'un nouveau coronavirus à Wuhan (Chine). Pékin, la capitale, a décidé d'annuler les festivités du Nouvel An par mesure de précaution. "Pékin a pris des mesures de précaution extrêmement strictes. Toutes les célébrations liées au Nouvel An lunaire sont annulées et la Cité interdite, le monument le plus emblématique et le plus visité de la capitale chinoise, va être fermée pour une durée indéterminée", explique le journaliste Antoine Védeilhé, en duplex depuis Shanghai, jeudi 23 janvier. 

"Les gens évitent de sortir de chez eux"

Les autorités veulent éviter la propagation du coronavirus lors de grands rassemblements. "Aujourd'hui, toute la Chine vit au ralenti, suspendue aux annonces de nouveaux cas décelés un peu partout sur le territoire. Ici, à Shanghai, les gens évitent de sortir de chez eux. Ceux qui sortent le font avec un masque chirurgical sur le visage", précise le journaliste. Il est devenu impossible de se procurer des masques, les magasins et les pharmacies sont en rupture de stock.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme portant un masque de protection passe à côté d’un officier de police paramilitaire devant la gare de Pékin en Chine, le 21 janvier 2020 (photo d’illustration).
Une femme portant un masque de protection passe à côté d’un officier de police paramilitaire devant la gare de Pékin en Chine, le 21 janvier 2020 (photo d’illustration). (NICOLAS ASFOURI / AFP)