Virus de Wuhan : les hôpitaux français se préparent

En attendant une décision de l'OMS, la France se prépare au virus venu de Chine. Le moindre cas suspect fera l'objet d'une mise en quarantaine du patient.

France 3

À Hong-Kong, protection maximum autour d'un patient. Arrivé de Wuhan (Chine), il porte les symptômes du mystérieux coronavirus. Il va donc être placé en quarantaine. À plusieurs milliers de kilomètres de là, au CHU de Strasbourg (Bas-Rhin), on se prépare aussi. Dans le service des maladies infectieuses, on prépare les chambres de confinement destinées à l'isolement des cas suspects.

Isoler les patients contaminés

Le matériel de protection et les procédures de prise en charge sont prêts, même s'il faudra certainement les adapter. Autre enjeu : le diagnostic. À Strasbourg, il sera bientôt possible de le délivrer sur place, sans envoyer les prélèvements au centre national de référence. Objectif : gagner du temps. "Par principe de précaution, on va rendre le résultat le plus vite possible pour pouvoir isoler le patient contaminé", précise la professeure Samira Fafi-Kremer, chef du service virologie du CHU de Strasbourg.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un patient amené à l\'hôpital de Jinyintan (Chine), le 18 janvier 2020.
Un patient amené à l'hôpital de Jinyintan (Chine), le 18 janvier 2020. (STR / AFP)