Cet article date de plus d'un an.

Vidéo Municipales : "Mme Hidalgo fait comme s'il n'y avait pas de crise économique, elle n'a pas modifié son programme" tacle Agnès Buzyn

Publié
Article rédigé par
Radio France

La candidate La République en marche propose notamment d'élargir les horaires d'ouverture des magasins à Paris.

"Madame Hidalgo fait comme s'il n'y avait pas de crise économique, elle n'a pas modifié son programme", a dénoncé sur franceinfo mardi 23 juin Agnès Buzyn, candidate La République en marche (LREM) aux élections municipales à Paris.

>> Municipales : inscrivez-vous dès maintenant pour recevoir en direct les résultats de votre commune le jour du vote

Selon l'ex-ministre de la Santé et des Solidarités, "la crise économique risque de frapper Paris plus durement que le reste de la France". "Nous allons avoir une crise majeure, nos commerçants vont fermer le rideau, et si la crise sanitaire se poursuit la distanciation physique va devoir perdurer", a-t-elle ajouté. Agnès Buzyn a ainsi réclamé des "solutions dans l'année pour faire en sorte que Paris ne soit pas désert". Pour elle, la maire socialiste de Paris et candidate à sa réélection Anne Hidalgo "n'a pas du tout pris la mesure" de la crise actuelle liée au coronavirus.

J'ai une candidate à droite qui n'a pas pris la mesure du changement climatique et j'ai une candidate à gauche qui n'a pas pris la mesure d'une crise économique.

Agnès Buzyn

à franceinfo

Agnès Buzyn a rappelé sa proposition d'expérimenter pendant un an l'élargissement des horaires d'ouverture des magasins dans la capitale. Cette proposition permettrait, selon elle, de "désengorger les transports en commun aux heures de pointe". Cela permettrait également "aux personnes qui ne veulent pas rencontrer trop de monde dans les commerces de trouver des heures où il y a moins de personnes qui viennent acheter" et "à notre jeunesse, peut-être, de trouver des emplois le soir, le week-end". "Nous savons que les jeunes vont être impactés et ils le sont déjà parce que les stages ont été supprimés et que l'entrée dans le marché de l'emploi va être catastrophique", a-t-elle précisé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.