VIDEO. "Les bars, c'est la vie !" : à Martigues, on se prépare pour une possible réouverture en juin

Le gouvernement pourrait annoncer jeudi 28 mai la réouverture des bars et restaurants en zone verte. Les restaurateurs et tenanciers de bars se préparent à cette réouverture. Exemple au Café de la Marine, à Martigues.

SANDRINE MALLON / BORIS LOUMAGNE / FRANCEINFO / RADIO FRANCE

A Martigues, dans les Bouches-du-Rhône, le Café de la Marine, c’est une affaire de famille. Pour préparer la réouverture du bar, le patron Dédé Camacho a convoqué tout le monde. "Il y a toute l'équipe, ma femme, ma sœur... On a commencé le grand ménage", explique-t-il. En trois mois de confinement et de fermeture, la poussière s’est accumulée, alors on lave le sol, on nettoie les verres. ll faut relancer la machine. "On se prépare, on attend les directives d'Edouard Philippe."

Composer avec les règles sanitaires

Le gouvernement pourrait en effet confirmer jeudi 28 mai la réouverture des bars et restaurants en zone verte autour du 2 juin, avec des protocoles sanitaires stricts. Port du masque obligatoire, gel hydroalcoolique, plexiglas ? Difficile à concevoir. Et c’est encore flou pour Dédé Camacho. "Je ne sais pas, je suis un bar de comptoir, explique-t-il. Je me vois mal le mec en train de faire l'apéro, enlever le masque, boire un coup... Ce n'est pas évident !" 

Je me vois mal avec un plexiglas sur le comptoir. Je n'imagine pas encore.

Dédé Camacho, patron du Café de la Marine

à franceinfo

Derrière le comptoir, torchon en main, la sœur et le beau-frère du patron, Sonia et Philippe, sont eux aussi un peu dans le flou. "On est quand même dans le doute, continue Philippe. Le café, ça ne sera que du jetable. Il n'y aura plus de vrais verres que pour les Coca". "Et encore, reprend Sonia, on a acheté des gros verres en plastique." Philippe confirme : "Il y aura beaucoup de jetable."

Les clients impatients de revenir

En revanche, une chose est sûre, si le bar rouvre la semaine prochaine, les clients seront là. "Il attendent l'ouverture impatiemment", s'enthousiasme Sonia. "C'est convial, les bars, les restaurants, c'est la vie ! enchaîne Philippe. Sans ça, le pays reprend mais à moitié. Il y a tout le monde qui vient, vous avez vu !" Et justement, voilà un client. Un habitué. Il sera là pour la réouverture même s'il le sait, l’ambiance dans le bar ne sera pas la même qu’avant. "D'habitude on crie, on gueule, on se pousse, on se bouscule, on coagule, on s'embrasse, dit Magid. Maintenant, c'est terminé tout ça ! Moi, je ferai très attention." Magid le promet, il portera un masque dans le bar, et tant pis s’il faut boire son anisette avec une paille.

Au Café de la Marine, à Martigues, le 26 mai 2020.
Au Café de la Marine, à Martigues, le 26 mai 2020. (SANDRINE MALLON / RADIO FRANCE)