Vidéo Le variant britannique du coronavirus, "c'est vraiment l'inquiétude du moment", souligne l'épidémiologiste Arnaud Fontanet

Publié
Article rédigé par
Radio France

Sa transmissibilité est "de 50% supérieure aux autres variants". Il a colonisé la Grande-Bretagne en trois mois.

Le variant britannique du coronavirus, "c'est vraiment l'inquiétude du moment", a confirmé l'épidémiologiste Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique, lundi 4 janvier sur franceinfo, plaidant pour une "surveillance extrêmement agressive" des cas et un "contact tracing vraiment exhaustif".

"L'inquiétude du moment, c'est de savoir si ce variant va se répandre et à quelle vitesse, sachant qu'en Grande-Bretagne, ce variant a une transmissibilité qui est de 50% supérieure aux autres variants du virus et que, dès lors, il peut vraiment nous précipiter dans une situation extrêmement complexe", a-t-il prévenu.

"Il ne faut absolument pas le laisser grimper"

"On ne connaît pas précisément" le nombre de cas en France, mais "pour l'instant on est plutôt dans les unités ou dizaines, pas au-delà", a-t-il ajouté. "Il faut savoir qu'en Grande-Bretagne il est apparu en septembre pour ne devenir vraiment épidémique qu'en décembre. Il y a un toujours un délai. Simplement, il a un potentiel considérable et il ne faut absolument pas le laisser grimper", a souligné Arnaud Fontanet.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.