VIDEO. L'appel à l'aide de Thierry Beccaro pour les enfants victimes de violences

Les violences contre les enfants continuent pendant le confinement. Thierry Beccaro en a lui-même souffert. Aujourd'hui ambassadeur pour l'UNICEF France, il lance sur Brut un appel à l'aide pour les victimes.

BRUT

Thierry Beccaro a lui-même été battu dans son enfance. En cette période d'isolement, il alerte sur l'absence d'échappatoire pour les enfants violentés au quotidien. "Je vais te demander d'être courageux parce que je sais que c'est compliqué (…) Je suis passé par cette phase de maltraitance et je n'étais pas confiné", dit-il.

Un environnement hostile

Impossibilité d'aller à l'école, de faire du sport, de se défouler, de s'évader… Les enfants victimes de violences sont encore plus isolés en cette période exceptionnelle et davantage exposés au danger. "Si on te fait du mal, tu peux appeler un numéro, le numéro 119", explique Thierry Beccaro. Il rappelle l'existence d'associations qui sont en mesure d'aider les enfants violentés. Aussi, il ajoute : "Sachez qu'un enfant, un enfant battu, quand il a la chance de survivre, quand il est toujours là, comme je le suis aujourd'hui, j'ai envie de dire qu'il est enfermé pour la vie", se désole-t-il.

Une fessée, ça peut tuer. Une raclée, ça peut tuer.

Thierry Beccaro

à Brut.

Thierry Beccaro appelle à arrêter ce qu'il appelle les "violences éducatives ordinaires" et exhorte les voisins témoins de violences à agir. "Si vous entendez un bruit, si vous entendez au-dessus de chez vous, ou en-dessous, quelque chose qui vous paraît suspect, allez-y. Peut-être que vous allez vous tromper. Et si vous avez raison, eh bien, vous allez sauver une vie."

 

VIDEO. L\'appel à l\'aide de Thierry Beccaro pour les enfants victimes de violences
VIDEO. L'appel à l'aide de Thierry Beccaro pour les enfants victimes de violences (BRUT)