VIDEO. État d'urgence sanitaire : "On ne peut pas maintenir jusqu'au 31 août l'impossibilité de manifester", estime le socialiste Olivier Faure

"On ne peut pas maintenir en état de léthargie la démocratie", a expliqué sur franceinfo le premier secrétaire du Parti socialiste.

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

"On ne peut pas maintenir jusqu'au 31 août l'impossibilité de manifester dans ce pays", a estimé Olivier Faure, premier secrétaire du Parti socialiste (PS), mercredi 3 juin sur franceinfo. Il s'est exprimé au lendemain d'une manifestation qui a réuni 20 000 personnes à Paris pour dénoncer les "violences policières", à l'initiative des proches d'Adama Traoré. Ce rassemblement avait été interdit par la préfecture de police en raison de l'état d'urgence sanitaire.

"Il y a besoin aussi de permettre aux Français de déconfiner la démocratie. La démocratie, ça passe aussi par le droit d'exprimer une opinion", a poursuivi Olivier Faure. "On ne peut pas maintenir en état de léthargie la démocratie." Mais "cela suppose que les manifestants tiennent compte de la gravité de la situation et de la possible reprise épidémique", en respectant notamment "les conditions de distance physique", a-t-il ajouté.

Je pense que si on accepte l'idée que les gens peuvent se retrouver dans un parc, ils peuvent aussi se retrouver pour manifester.

Olivier Faure, 1er secrétaire du Parti socialiste

à franceinfo

Le Parti socialiste n'était "pas présent" à la manifestation d'hier soir, "mais la question du racisme est aujourd'hui très présente" et "elle doit être traitée, on ne peut pas être dans un déni de réalité", a souligné Olivier Faure, qui n'a pas exclu de prendre part à de prochaines manifestations.

"Tout dépend des mots d'ordre qui seront utilisés. Moi je souhaite qu'on puisse raison garder, c’est-à-dire qu'à la fois je souhaite que la justice passe, mais je souhaite aussi qu'on ne bascule pas dans une sorte de dérive, qui laisserait penser que la police en France est raciste et qu'elle est de manière systémique l'otage de pensées, d'idéologie qui seraient fascistes, ce n'est pas vrai", a estimé le premier secrétaire du PS.

Olivier Faure, premier secrétaire du Parti socialiste, était l\'invité de franceinfo mercredi 3 juin 2020.
Olivier Faure, premier secrétaire du Parti socialiste, était l'invité de franceinfo mercredi 3 juin 2020. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)