VIDEO. État d'urgence sanitaire : Gérard Larcher préfère limiter la durée "à deux mois et demi"

L'état d'urgence a été prolongé jusqu'au 1er juin à l'Assemblée nationale dans la nuit de mercredi à jeudi. Le texte doit être au menu du Sénat en première lecture mercredi 27 janvier.

FRANCEINFO / RADIOFRANCE

"Ce qui est essentiel, c'est le contrôle du Parlement. Au Sénat, l'idée d'aller jusqu'au 1er juin sera sans doute ramenée aux deux mois et demi habituels", soit un état d'urgence pour lutter contre la propagation du Covid-19 jusqu'à la fin du mois d'avril, et non le 1er juin, déclare Gérard Larcher, le président Les Républicains du Sénat, sur franceinfo jeudi 21 janvier. Le texte doit être au menu du Sénat en première lecture mercredi 27 janvier.

Une durée réduite de l'état d'urgence, "pour qu'à chaque fois le gouvernement revienne devant le Parlement, et qu'à chaque fois nous discutions de l'opportunité de l'urgence et de l'exercice du contrôle des libertés", explique l'élu.

L'état d'urgence sanitaire a été prolongé jusqu'au 1er juin 2021 par l'Assemblée nationale dans la nuit de mercredi à jeudi, malgré l'opposition et les réserves des députés de gauche comme de droite. "Nous avons toujours soutenu les dispositifs d'urgence, mais nous mettons une condition, le contrôle du Parlement. Avec une loi d'urgence, nous réduisons les libertés", plaide Gérard Larcher, qui assure que le rôle du Sénat n'est pas de "polémiquer mais d'avertir, d'informer" les Français.

Gérard Larcher, président LR du Sénat, était l\'invité du \"8h30 franceinfo\" le 21 janvier 2021.
Gérard Larcher, président LR du Sénat, était l'invité du "8h30 franceinfo" le 21 janvier 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)