Cet article date de plus d'un an.

Vidéo Déconfinement : "Il y aura assez de masques dans le pays pour faire face aux besoins à partir du 11 mai", assure Edouard Philippe

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Plan de déconfinement : "Nous incitons l'ensemble des acteurs à commander des masques"
Article rédigé par
France Télévisions

Le Premier ministre a dévoilé mardi devant la représentation nationale la nouvelle doctrine de l'Etat en matière de masques. 

"Il y aura assez de masques dans le pays pour faire face aux besoins à partir du 11 mai", a affirmé Edouard Philippe. Le Premier ministre a présenté, mardi 28 avril, le plan de déconfinement de la France devant les députés. "Cette question des masques a suscité l'incompréhension et la colère de nombreux Français", a-t-il reconnu, avant de faire un point détaillé sur les stocks disponibles et la nouvelle doctrine de l'Etat en la matière.

>> Suivez les annonces d'Edouard Philippe concernant le plan de déconfinement dans notre direct

"Progressivement, nous parviendrons à une situation classique, où les Français pourront sans risque de pénurie se procurer des masques grand public dans tous les commerces", a-t-il assuré devant les parlementaires. Le chef du gouvernement a également invité les entreprises "à veiller à équiper leurs salariés" et les particuliers "à se confectionner eux-mêmes des masques".

Soutien aux collectivités

"Nous recevons près de 100 millions de masques par semaine et nous recevrons près de 20 millions de masques grand public lavables à compter du mois de mai", a par ailleurs indiqué Edouard Philippe.

Le Premier ministre a promis le soutien financier de l'Etat aux collectivités territoriales qui se fourniraient en masques : "Nous soutiendrons financièrement les collectivités locales qui achètent à compter de ce jour des masques grand public en prenant en charge 50% du coût des masques dans les limites d'un coût de référence."

Autre point important : assurer la bonne logistique en terme de distribution de ces masques. "L'enjeu, c'est d'arriver à organiser cet effort pour éviter que certains en aient trop quand d'autres n'en auraient pas", a expliqué Edouard Philippe, sans préciser davantage ce dernier propos. "Progressivement, nous parviendrons à une situation classique où tous les Français pourront se procurer des masques grand public dans tous les commerces", a enfin promis le chef du gouvernement. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.