Vidéo Covid-19 : une fermeture des écoles "serait éminemment regrettable", estime Alain Fischer

Publié
Article rédigé par
Radio France

Depuis deux semaines, il semble que les cas de positivité chez les moins de vingt ans soient plus nombreux. Une situation à surveiller, confirme le pédiatre et immunologue. Si les chiffres augmentent, il faudrait se "résoudre", dit-il, mais les conséquences seraient "assez dramatiques" pour les enfants.

Une nouvelle fermeture des écoles "serait éminemment regrettable", a convenu mardi sur France Inter Alain Fischer, pédiatre, immunologue et président du conseil d'orientation de la stratégie vaccinale contre le Covid-19. Interrogé sur le rebond du taux de positivité chez les moins de 20 ans depuis deux semaines, le pédiatre répond que cela "nécessite vigilance". "Si les chiffres allaient croissant cela pourrait justifier des mesures plus dures", a-t-il prévenu.

Selon Alain Fischer, cette option aurait "des conséquences assez dramatiques pour les enfants, notamment les enfants fragiles. On l'a vu au printemps dernier. Après, c'est une question d'analyse avantages-inconvénients."

"Si, à un moment donné, il s'avérait que la circulation du virus chez les enfants est telle que ceux-ci deviennent vraiment dangereux, il faudrait s'y résoudre. Mais ce ne serait vraiment pas de gaieté de cœur. C'est clair."

Alain Fischer, pédiatre et immunologue

à France Inter

Alain Fsicher souligne que le contexte est différent en Allemagne et en Angleterre où les écoles sont fermées : "La circulation du virus est plus élevée qu'elle ne l'est en France aujourd'hui". 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.