Vidéo Covid-19 : les tests salivaires dans les écoles ne seront pas obligatoires, indique Adrien Taquet

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
#VIPol : Adrien Taquet sur les tests salivaires
Article rédigé par
France Télévisions

C'est ce qu'a précisé le secrétaire d'État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé sur le plateau de la chaîne franceinfo. 

Il répondait à une mère d'élève. Adrien Taquet, le secrétaire d'État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, a indiqué que les tests salivaires qui vont être généralisés dans les écoles, notamment, ne seront pas obligatoires. "S'il y a un refus de votre part en tant que parent que vos enfants soient testés, ils ne le seront pas", a-t-il précisé à cette auditrice sur le plateau de l'émission "Votre instant politique" sur franceinfo, vendredi 12 février. 

Une autorisation préalable des parents sera-t-elle nécessaire pour pouvoir réaliser ces tests ? Sur ce point, Adrient Taquet a répondu qu'une expérimentation sur ces questions était en cours, pilotée par le ministre de la Santé Olivier Véran et le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer, avant la généralisation à la rentrée. 

Entre 200 000 et 300 000 tests par semaine

La Haute Autorité de santé (HAS) a approuvé, jeudi 11 février, des tests salivaires de détection du Covid-19 sur les personnes asymptomatiques  dans les écoles et les universités. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, avait annoncé leur déploiement "notamment en direction des établissements scolaires (...), mais également des universités" le 4 février, lors d'une conférence de presse.

Mercredi, à l'occasion de la séance hebdomadaire de questions au gouvernement du Sénat, le ministre de la Santé a promis entre 200 000 et 300 000 tests salivaires par semaine, dès la mi-février.


 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.