Coronavirus : les soignants vont-ils tenir face à la deuxième vague ?

Le personnel soignants et les hôpitaux sont-ils prêts à faire face à une deuxième vague épidémique ? La tension est déjà visible à l’hôpital Nord de Marseille (Bouches-du-Rhône). 

Depuis plusieurs mois, dans l’un des services de réanimation de l’hôpital Nord de Marseille (Bouches-du-Rhône), les soignants ne voient pas le bout du tunnel. Neuf lits sur dix sont occupés par des patients malades du Covid-19. Les journées de douze heures paraissent parfois bien plus longues. Plus encore qu’au pic de l’épidémie, les patients admis en ce moment nécessitent une attention particulière. 

Beaucoup ont déjà quitté l’hôpital public 

L’équipe est soudée, le métier est passionnant, répètent-ils. Pourtant, l’envie de poursuivre s’érode peu à peu. "Je me pose beaucoup de questions sur mon avenir, est-ce que je vais continuer à tenir et à être infirmier en réanimation, avec ces épisodes liés au Covid", se demande Maxime Perrodet, dans l'édition du 20H du dimanche 11 octobre. Selon la Fédération hospitalière de France, d’autres soignants ont déjà quitté l’hôpital public, épuisés. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo d\'illustration
Photo d'illustration (YANN CASTANIER / HANS LUCAS / AFP)