Vidéo Covid-19 : "Il n'y a pas un confinement, il y a 50 nuances de mesures" sanitaires, estime Olivier Véran

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
VIDEO. Covid-19 : "Il n'y pas un confinement, il y a 50 nuances de mesures" sanitaires, estime Olivier Véran
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

"Chacun a pu constater que les mesures décidées étaient différentes de celles décidées il y a un an" pour faire face à l'épidémie de Covid-19, a souligné Olivier Véran lors d'une conférence de presse jeudi soir.

Peut-on dire des départements soumis à la fermeture de certains commerces et à l'interdiction de se déplacer au-delà de 10 km, sauf dérogation, qu'ils sont-ils "confinés" ? "Je n'alimenterai pas ici le débat sémantique sur la justesse, sur la pertinence du mot", a répondu le ministre de la Santé, jeudi 25 mars, après avoir annoncé que ces "mesures de freinage fortes" étaient étendues à trois nouveaux départements"Chacun a pu constater que les mesures décidées étaient différentes de celles décidées il y a un an" pour faire face à l'épidémie de Covid-19, a souligné Olivier Véran.

>> Covid-19 : suivez les dernières informations sur l'épidémie dans notre direct.

"La langue française est riche (...) mais elle manque de mots pour qualifier la situation si particulière qu'est la mise entre parenthèses d'un certain nombre de nos libertés et la mise en suspens de notre mode de vie, a-t-il poursuivi. Il n'y a pas un confinement, il y a (...) 50 nuances de mesures, qui tiennent compte de la situation épidémique proprement dite et de ce que nous savons du virus." Evoquant une épidémie "évolutive", le ministre de la Santé a estimé que la vaccination "change la donne". "Les décisions sont prises à partir de ce que nous avons appris, et nous avons beaucoup appris", a insisté Olivier Véran.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.