Vidéo Covid-19 et examens : "La règle, c'est la bienveillance pour les élèves", affirme Jean-Michel Blanquer

Publié
Article rédigé par
Radio France

"Il est très bon qu'il y ait une part de contrôle continu et une part de contrôle terminal", a assuré le ministre de l'Éducation nationale.

"La règle, c'est la bienveillance pour les élèves. Il faut leur garantir la valeur du diplôme et les accompagner dans la réussite", a insisté le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer sur franceinfo vendredi 23 avril. Les enseignants, les lycéens et les étudiants s'inquiètent du déroulement des examens du brevet, du baccalauréat et du BTS, qui auront lieu dans des conditions sanitaires tendues à cause de l'épidémie de Covid-19, pour la deuxième année consécutive.

>> Covid-19 : suivez les dernières informations en direct

"Si vous prenez le baccalauréat, par exemple, nous maintenons une part de contrôle terminal. Nous avons un peu accentué le contrôle continu et à mes yeux, il est très bon qu'il y ait une part de contrôle continu et une part de contrôle terminal", a affirmé Jean-Michel Blanquer.

Sur la difficulté de préparer le grand oral à distance, le ministre de l'Éducation nationale répond que "justement, les lycéens ne vont pas être en situation d'enseignement à distance exclusif. Il y a d'abord des modules de préparation qui existent, ce que nous avons mis sur nos sites, les professeurs sont formés à cela. Et puis, bien sûr, les élèves, en mai et juin, ça doit être justement l'occasion, de manière un peu intensive, de s'entraîner à cet oral".

"Au mois de mai, tout le monde sera en demi-jauge, j'espère d'ailleurs qu'on pourra alléger ce protocole quand les choses iront un peu mieux. Mais ce qui est certain, c'est que tous les lycées sont sur un pied d'égalité au mois de mai et juin."

Jean-Michel Blanquer

à franceinfo

Jean-Michel Blanquer précise que les étudiants en BTS auront "une session de rattrapage, début juillet, s'ils n'ont pas pu venir pour des raisons sanitaires ou même s'ils n'ont pas réussi, sur la base d'un oral qui tiendra compte des difficultés qu'ils ont eues. Mais surtout, le plus important, c'est ce que j'ai annoncé hier : en mai et juin, on va mettre des moyens supplémentaires pour qu'il y ait une aide personnalisée. Tout étudiant en BTS doit pouvoir bénéficier d'une sorte de coaching personnalisé pour se préparer à la réussite."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.