Vidéo Covid-19 : ce week-end à l'hôpital Bichat, "plus des deux tiers" des hospitalisés n'étaient "pas vaccinés", selon Yazdan Yazdanpanah

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

"Le vaccin protège à 95 % contre les formes graves", a martelé sur franceinfo le chef de service des maladies infectieuses de l’hôpital Bichat. 

"Plus des deux tiers" des nouveaux malades du Covid-19 hospitalisés ce week-end au service d'infectiologie de l'hôpital Bichat à Paris "ne sont pas vaccinés", a déclaré Yazdan Yazdanpanah, chef de ce service et membre du Conseil scientifique, lundi 12 juillet sur franceinfo.

>> Vaccination obligatoire, pass sanitaire, suite du quinquennat... Les sujets sur lesquels Emmanuel Macron est attendu lundi soir à 20 heures

Le dernier tiers ce sont des personnes qui ont été vaccinées "récemment", dont le vaccin n'est pas [encore] efficace. "Le vaccin protège à 95% contre les formes graves", a-t-il expliqué. "Y compris le vaccin d'AstraZeneca", souligne-t-il.

"Ce qui est important avec les vaccins, que ce soit ARN ou AstraZeneca, c'est d'avoir les deux doses et être à plus de quinze jours des deux doses. Donc c'est extrêmement important, notamment avec ce virus, d'avoir les deux doses", a-t-il insisté.

"Il y a encore près de 20% de gens de plus de soixante ans qui ne sont pas vaccinés. Hier à l'hôpital, on a reçu un patient de 35 ans, asthmatique, en surpoids, pas vacciné."

Yazdan Yazdanpanah

à franceinfo

La France enregistre une augmentation du nombre de cas depuis quelques jours. Quel va être l'amplitude de cette augmentation ? "On ne le sait pas encore parce que cela dépend beaucoup d'éléments et cela dépendra encore une fois de nous. On est devant un virus qui est plus transmissible que le virus alpha, qui était lui-même plus transmissible que les virus précédents. Donc, il faut faire attention", a-t-il mis en garde.

Une vaccination complète est la principale issue, selon lui, pour résister à ce variant, mais pas seulement : "Le vaccin est important. Le vaccin écrase tout. Mais attention, les gestes barrières, le lavage des mains, le fait de se faire tester restent très importants, surtout pendant cette période. Il faut faire un minimum attention", a-t-il expliqué.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.