Vidéo Coronavirus : un stage de vie sauvage pour "devenir plus résilient en cas de problèmes futurs"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Envoyé spécial. Un stage de vie sauvage pour "devenir plus résilient en cas de problèmes futurs"
Article rédigé par
France Télévisions

Chaque été, pendant une semaine en pleine forêt, John propose à ses stagiaires d'apprendre à se nourrir et se loger avec les moyens du bord. Avec la pandémie, le profil des participants a-t-il changé ? "Envoyé spécial" vous fait partager un moment de vacances... inattendues.

"Avec le coronavirus, on repense complètement son mode de vie, et on voit l'avantage de prendre des vacances localement..." Pour beaucoup, cet été marqué par la crise sanitaire aura été celui de la sobriété, d'une redécouverte de la nature et d’une remise en question…

C'est le cas de Morgane, citadine depuis toujours, dans ce reportage d'"Envoyé spécial" à voir le 3 septembre 2020. Jusque-là, pour elle, vacances rimaient avec "séjours culturels" dans les capitales européennes. Après avoir "pas mal profité des vols low cost pour découvrir l'Europe à petit prix", la jeune femme a "beaucoup changé [s]on comportement, en prenant exclusivement le train". 

"Tendre vers plus d'autonomie"

Et pour aller plus loin dans la prise de conscience écologique, elle a décidé de s'inscrire pour un stage un peu particulier dans le sud-ouest de la France : John, un ancien militaire qui avait créé une cellule survie au sein des forces spéciales, propose et encadre une semaine en pleine forêt. Restrictions sanitaires obligent, le groupe est limité à cinq stagiaires. Des profils très différents depuis la pandémie...

"Il y a eu l'événement Covid, le confinement, avec ce besoin de retour à la nature hyper important... constate John. Ce qui fait que la plupart des gens qui s'inscrivent en stage à l'heure actuelle, qui viennent durant cet été, sont des gens qui ont envie de tendre vers cette autonomie, d'apprendre plus de choses, pour devenir beaucoup plus autonomes dans la nature, et donc forcément plus résilients en cas de problèmes futurs."

Un village de tchoums en construction

A une heure de marche au milieu des arbres, une surprise attend l'équipe au camp de base : deux "tchoums", des sortes de huttes composées de branchages et de terre, vont leur servir d'abri pendant sept jours. Un troisième va venir s'y ajouter, qu'ils vont fabriquer eux-mêmes. L'idée de John, c'est que chaque équipe en construise un nouveau pour "créer un village de tchoums".

Extrait de "Des vacances inattendues !", un reportage à voir dans "Envoyé spécial" le 3 septembre 2020.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS Android), rubrique "Magazines".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.