VIDEO. Coronavirus : "Je crains le pire aux États-Unis, je pense que la pandémie va flamber" dans ce pays, estime l'économiste Elie Cohen

Le chercheur critique fortement l'attitude de Donald Trump pour lutter contre la propagation de l'épidémie de coronavirus.

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

"Je crains le pire aux États-Unis. Je pense que la pandémie va flamber" dans ce pays, a déclaré samedi 14 mars sur franceinfo Élie Cohen, économiste et chercheur au CNRS.

>> Coronavirus Covid-19 : suivez la situation en direct

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a rappelé que "les interdictions de voyage générales ne sont pas considérées comme très efficaces par l'OMS", alors que Donald Trump a interdit aux Européens de se rendre sur son territoire en raison de l'épidémie de coronavirus Covid-19.

franceinfo : Que pensez-vous de la décision de Donald Trump, est-ce responsable ?

Elie Cohen : Non, mais depuis trois ans on est dans une stratégie américaine, une stratégie de Trump, qui consiste à mettre en cause systématiquement les accords multilatéraux, les procédures prévues à l'avance dans le cadre de l'OMC de résolution des conflits. Il est dans un bras de fer permanent, dans l'unilatéralisme. Il agit par décret présidentiel.

Est-ce encore plus grave dans le cas d'une crise sanitaire ?

Bien entendu. Je crains le pire aux États-Unis même. Donald Trump a commencé par nier l'importance du phénomène, il a ensuite limité les moyens du système médical et maintenant il déclare un état d'urgence. Je pense que la pandémie va flamber aux États-Unis. Après avoir eu le choc chinois, le choc pétrolier, on va avoir un choc américain.

Après son discours, Donald Trump a serré la main des personnes autour de lui. Que pensez-vous de ce geste ?

Il est dans la transgression permanente. Il a été au départ climatosceptique, il a voulu casser les systèmes commerciaux internationaux, maintenant il essaie d'empêcher ce qui faisait l'excellence du système de santé américain, c'est-à-dire le système de prévention des crises épidémiques. Il a limité considérablement les moyens de ce centre de contrôle, il voulait encore baisser les moyens récemment. Les bras nous en tombent et à mon avis cela aura des conséquences sur l'élection présidentielle.

Elie Cohen, économiste au CNRS, était l\'invité de franceinfo samedi 14 mars 2020.
Elie Cohen, économiste au CNRS, était l'invité de franceinfo samedi 14 mars 2020. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)