Vidéo Chèques psy étudiants : "On a environ 3 000 consultations par semaine", annonce Frédérique Vidal

Publié
Article rédigé par
Radio France

La ministre de l'Enseignement supérieur a salué l'élan de solidarité des professionnels qui se sont inscrits en nombre sur la plateforme pour venir en aide aux étudiants en détresse psychologique.

Interrogée sur France Inter sur le nombre d'étudiants ayant eu recours au "chèque psy" annoncé par Emmanuel Macron à la fin du mois de janvier, la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal annonce "environ 3 000 consultations par semaine". "C'est a priori sur une base de trois consultations, confirme la ministre. Mais évidemment il peut y en avoir plus si besoin".

"C'est dans le cadre d'un parcours de soins parce que c'est très important de voir si les étudiants ont simplement besoin d'une aide psychologique ou s'il faut une prise en charge médicale", explique Frédérique Vidal.

"Tout est pris en charge par l'État"

La ministre salue également l'élan de solidarité des professionnels. En plus des psychologues recutés dans les établissements, "c'est plus de 1 300 psychologues de ville qui se sont inscrits sur la plateforme et qui permettent qu'il n'y ait plus d'attente lorsque l'on veut consulter un psychologue", poursuit la ministre, qui rappelle que "tout est pris en charge par l'État".

Au sujet de la précarité étudiante, la ministre a rappelé l'objectif fixé pour les repas à un euro, "750 000 par semaine", en plus du déblocage "des aides d'urgence à toute personne qui en a besoin, indépendamment du revenu fiscal de ses parents, un étudiant peut recevoir immédiatement, après avoir déposé un dossier, une aide jusqu'à 500 euros par mois pendant la durée de sa scolarité, sans aucune contrepartie".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.