VIDEO. "Ce n'est pas parce que vous ouvrez les frontières que vous avez des millions de gens qui arrivent" : la très prisée Slovénie renoue doucement avec le tourisme

Depuis le 15 juin, la Slovénie permet aux ressortissants de certains pays européens de venir, mais pas à tous. La France, la Belgique ou encore le Royaume-Uni sont sur liste noire en raison de leur taux de contamination.

Bled (Slovénie), son lac de carte postale, ses montagnes, destination prisée du tourisme vert et romantique.
Bled (Slovénie), son lac de carte postale, ses montagnes, destination prisée du tourisme vert et romantique. (GILLES GALLINARO / RADIO FRANCE)

La réouverture des frontières intérieures en Europe, entamée lundi 15 juin, s'est faite en ordre dispersé. Si certains pays européens comme la Belgique, la Croatie, la France ou l'Italie ont ouvert leurs portes à tous les Européens, d'autres demeurent résolument fermés, à l'image du Danemark. D'autres encore opèrent une sorte de "tri sélectif" des voyageurs en provenance de tel ou tel pays, en fonction de leur situation épidémique avec à chaque fois des règles différentes. La Slovénie, par exemple, petit pays de montagnes coincé entre Italie, Autriche et Croatie, n'a rouvert ses frontières qu'à quelques Européens.

GILLES GALLINARO / RADIO FRANCE

Les touristes autrichiens se font attendre

Un lac de montagne bleu-vert avec au centre l'église de l'Assomption sur son île, le tout dominé par un château-fort du XIe siècle : la carte postale est pittoresque mais le site de Bled, dans les Alpes Juliennes slovènes, attire aussi bien les romantiques que les adeptes d'un tourisme vert et sportif. "Rafting, tyrolienne, canyoning ou vol en montgolfière", énumère Grega Trcek qui pilote ces promenades touristiques au-dessus des montagnes.

En ce moment ce sont les Slovènes qui sont là. Les étrangers ne sont pas encore revenus.Grega Trcek, guide touristique slovèneà franceinfo

"Les frontières sont encore en partie fermées. Celle avec l'Autriche vient de rouvrir, il y a une semaine, mais ça prend un peu de temps pour le tourisme, raconte le guide. Ce n'est pas parce que vous ouvrez la frontière que vous avez des millions de gens qui arrivent."

Depuis l'Autriche justement , René, la trentaine, vient d'arriver à Bled, avec sa copine : "Les frontières ont rouvert il y a une semaine, et on a décidé de quitter notre pays pour la première fois depuis la fin du confinement. On envisage d'autres voyages rapides pour l'été. On aimerait bien aller en Grèce si c'est possible." Lentement mais sûrement, les touristes commencent à revenir à Bled confirme Tomaz Rogelj, le directeur du tourisme de Bled depuis la terrasse du château  : "Environ un demi million de personnes passent par ici chaque année. Le tourisme reprend, déjà 200 visiteurs aujourd'hui, c'est assez fantastique !"

Français, Suédois, Belges et Britanniques sur "liste noire"


Depuis le 15 juin, la Slovénie permet aux ressortissants de certains pays européens de venir, mais pas à tous : il y a des pays sur liste verte et d'autres sur liste noire, comme la France. "Pour être sur la liste 'verte' il faut que vous ayez moins de dix infections pour 100 000 habitants", explique Jelko Kacin porte-parole du gouvernement slovène pour le coronavirus.

Certains pays sont encore loin de pouvoir figurer sur cette liste verte : la Grande-Bretagne, la Suède, la Belgique bien sûr.Jelko Kacin, porte-parole du gouvernement slovèneà franceinfo

Avec quinze contaminations pour 100 000 habitants, les Français sont encore indésirables en Slovénie. Seul leur transit dans le pays - en moins de 24 heures - est autorisé.