VIDEO. "C'est l'Europe à deux vitesses !" : face au coronavirus, les règles se durcissent pour entrer sur le territoire espagnol

Les autorités espagnoles ont décidé de contraindre les voyageurs, à leur arrivée sur le territoire, à une quarantaine de 14 jours, pour freiner la propagation du virus. Un casse-tête pour les frontaliers.

BENJAMIN ILLY / FREDERIC CAYROU / THOMAS SELLIN / RADIO FRANCE

Au péage de Biriatou, à la frontière espagnole, la police contrôle tous les camions et les voitures. L'Espagne, qui vient d'entamer un déconfinement très prudent, limite dès le vendredi 15 mai les entrées et impose une quarantaine de 14 jours aux personnes qui entrent sur son territoire, afin d'éviter l'importation de nouveaux cas de coronavirus. Pour Didier, "c'est un casse-tête européen entre la France et l'Espagne". Venus d'Anglet, avec un ami, ils doivent récupérer un véhicule à la fourrière espagnole. "Le coronavirus, c'est la grande panique !"

>> Retrouvez les dernières informations sur le déconfinement dans notre direct

Le décret sera mis en place au moins jusqu'à la fin de l'état d'urgence le 24 mai. "Ce ne sera pas plus mal, ça va peut-être éviter de propager la maladie encore plus, ça ne me dérange pas", répond Mathias qui travaille pour une entreprise de transport de marchandises. "J'ai un certficat de mon client qui me permet de traverser la frontière tous les jours", explique-t-il. "Depuis le début, on continue de travailler normalement. Le transport de marchandise ne s'arrête pas."

Paris compte appliquer aux voyageurs espagnols des mesures de quarantaine, par réciprocité à celles décidées par Madrid et visant toute personne venant de l'étranger, a indiqué jeudi 14 mai l'Elysée. Cette quarantaine ne s'appliquera pas aux travailleurs frontaliers ni à plusieurs autres cas de déplacements entre les deux pays, a expliqué l'Elysée.

Didier, venu d\'Anglet, traverse la frontière pour récupérer un véhicule en Espagne.
Didier, venu d'Anglet, traverse la frontière pour récupérer un véhicule en Espagne. (FREDERIC CAYROU / RADIO FRANCE)