VIDEO. 6 questions sur le pic épidémique et la suite de l'épidémie

Le directeur de recherche au CNRS Samuel Alizon met en lumière plusieurs points sur le pic épidémique.

BRUT

1Qu'est-ce que le pic épidémique ?

Le pic épidémique correspond au moment à partir duquel l'épidémie reflue, où la courbe commence à descendre. "Mathématiquement, cette diminution de la courbe, c'est le moment où une personne infectée en infecte moins d'une en moyenne", développe Samuel Alizon, directeur de la recherche au CNRS.

2Peut-on prévoir le pic épidémique ?

Cela dépend du suivi des consignes de confinement. "Si la population ne suit pas les consignes de confinement, l'épidémie va continuer à croître et vous n'allez pas avoir le pic épidémique tout de suite", souligne Samuel Alizon.

3À quel moment s'arrête une épidémie ?

Il existe un paramètre clef pour appréhender comment l'épidémie se propage qui s'appelle le R0. Ce fameux R0 correspond au nombre de personnes qu'une personne malade va contaminer. Pour le Covid-19, le R0 est estimé à 2,5 voire 3. Cela veut dire que si je suis contaminé, je peux transmettre le virus à 3 personnes. Samuel Alizon développe : "Si vous voulez empêcher l'épidémie de se propager, il faut que ce R0 passe en-dessous de 1. En fait, le pic épidémique, ça correspond au moment où le R0 passe en-dessous de 1."

4Atteindre le pic épidémique signifie-t-il la fin de l'épidémie ?

"Vous allez avoir des pics tant que vous n'avez pas une proportion suffisante de la population qui est immunisée", explique Samuel Alizon. Pour le Covid-19, il faudrait que les 2/3 de la population soit immunisée. "Le pic épidémique, qu'on devrait avoir j'espère dans les prochaines semaines, c'est pas la fin de l'épidémie malheureusement", rappelle-t-il.

5Le confinement de la population est-il suffisant ?

"En confinant, vous gagnez du temps mais vous ne faites pas disparaître l'épidémie. Et la bonne raison, c'est que dès que vous relâchez le confinement, ça repart", assure le directeur de recherche au CNRS.

6Comment protéger sa population sur le long terme ?

Pour Samuel Alizon, une protection sur le long terme devra se traduire par des mesures de distanciation sociale extrêmement fortes, à l'image de la Corée du Sud. "Tout le monde porte un masque en continu, il y a un dépistage en continu de la population, les cas signalés sont signalés à leurs contacts donc, voilà, vous maintenez quelque chose de très fort pour empêcher un redémarrage de l’épidémie", conclut-il. 

VIDEO. 6 questions sur le pic épidémique et la suite de l\'épidémie
VIDEO. 6 questions sur le pic épidémique et la suite de l'épidémie (BRUT)