Vente à emporter, livraison : les solutions des restaurateurs pour continuer à travailler

En attendant la réouverture de leurs restaurants, des chefs tentent de se réinventer. C'est notamment le cas dans le Pas-de-Calais, à Neufchâtel-Hardelot et Équihen-Plage.

France 3

Après plus d'un mois de fermeture, la porte s'ouvre de nouveau. Un soulagement pour ce restaurant de Neufchâtel-Hardelot (Pas-de-Calais), forcé de se mettre "en mode" traiteur. Deux entrées, quatre plats, deux desserts : la carte, évolutive, a été réduite. Mais, que ce soit pour les deux chefs ou pour les clients, le compte y est. Trouver une parade pour retourner aux fourneaux était essentiel pour François et Yves, tant le manque à gagner s'annonce grand dans cette profession.

150 plats chauds et 80 desserts livrés dans le week-end

Quelques kilomètres plus loin, à Équihen-Plage, Jérémy, chef et patron d'un autre restaurant, a décidé de reprendre doucement mais sûrement son activité par de la livraison à domicile. Il a ainsi porté 150 plats chauds et 80 desserts le week-end du 18 au 19 avril. Néanmoins, les restaurateurs attendent toujours une aide réelle de l'État.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un restaurant fermé à Paris pendant le confinement, le 16 avril 2020. 
Un restaurant fermé à Paris pendant le confinement, le 16 avril 2020.  (PHILIPPE LOPEZ / AFP)