Venise : l’économie de la ville en péril

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Venise : l’économie de la ville en péril
franceinfo
Article rédigé par
A. Mikoczy, M. Chiarello, L. Tositti, A. Donadoni - franceinfo
France Télévisions

Venise (Italie), la ville des amoureux, se sent bien seule en cette période de carnaval.

Toutes les manifestations publiques ont été annulées à Venise (Italie), en raison du nombre de personnes trop élevé et de l’espace trop réduit. La question de l’avenir du tourisme dans la cité des Doges se pose désormais. Les grandes figures du carnaval sont au rendez-vous, mais il n’y a personne pour les admirer : du jamais-vu à Venise. Les milliers de visiteurs se sont envolés, et les fêtes privées des palais baroques ont été annulées. Seules quelques séances photo rompent le silence.

10% des hôtels ouverts

Sans les rentrées d’argent habituelles, c’est tout le patrimoine de la ville qui est en danger. Prince Maurizio, maître de cérémonie, détaille : "Ce palais est fermé depuis une année. Normalement il travaille pendant le carnaval mais aussi en dehors du carnaval, pour les fêtes privées." L’économie de Venise est à l’arrêt. Seuls 10% des hôtels sont ouverts, et ils sont vides. Les gondoliers ont rangé leurs barques. Dans les boutiques de masques de carnaval, les artisans ne travaillent plus que sur des commandes internet.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.