Vendée Globe : une vidéo d'une soirée privée sans respect des gestes barrières fait polémique

La soirée était donnée au bar Le VOG pour l'inauguration du village 2020. "On sait qu'il y a eu un problème, mais nous l'avons réglé", assure le président du département de la Vendée.

Article rédigé par
avec France Bleu Loire Océan - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le village du Vendée Globe 2020 aux Sables-d'Olonne. (THOMAS BREGARDIS / MAXPPP)

Le 17 octobre, le village du Vendée Globe 2020 a fêté son inauguration. C'est l'occasion de visiter les pontons, de voir les bateaux qui vont se lancer dimanche 8 novembre dans la seule course à la voile autour du monde, en solitaire, sans escale et sans assistance... et de faire la fête au VOG, le bar du village. Le site du Vendée Globe précise bien cependant que le masque y est obligatoire par arrêté préfectoral, et ce, dès le 17 octobre jusqu'au 12 novembre. Or, une vidéo montrant une soirée privée ce fameux 17 octobre, sans respect des gestes barrières et postée sur les réseaux sociaux, fait réagir aux Sables-d'Olonne, rapporte jeudi 22 octobre France Bleu Loire Océan. On voit dans cette vidéo de huit secondes que le port du masque n'est pas respecté par tous les participants.

"On voit beaucoup de monde sans masque, comme si de rien n'était. Du coup, toutes les mesures que l'on doit respecter paraissent inutiles quand on voit ça", s'est indignée au micro de France Bleu Loire Océan Coline, une jeune fille venue de Saint-Malo pour admirer les bateaux des skippers.

"Nous n'avions pas eu le temps de faire la police"

"Beaucoup de personnes sont arrivées d'un coup", s'est défendu le patron du bar Le VOG, Hervé Caillaud. "Au moment où la scène a été filmée, nous n'avions pas eu le temps de faire la police. Désormais, nous avons une personne dédiée rien que pour ça et nous avons rajouté des tables", a-t-il ajouté. Les concerts à venir ont aussi été annulés.

"On sait qu'il y a eu un problème, mais nous l'avons réglé. Nous sommes responsables. Je ne veux pas de dérapage", a réagi le président du département de la Vendée, Yves Auvinet. "Je veux que les choses se passent le mieux possible au niveau de ce village. De manière générale, le protocole sanitaire est bien appliqué", a-t-il déclaré avant de conclure que "l'image du Vendée Globe doit rester positive".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.