Covid-19 : à Marseille, le variant Delta sature les services de réanimation

Publié
Covid-19 : à Marseille, le variant Delta sature les services de réanimation
France 3
Article rédigé par
France 3 Marseille, S. Soualmia, X. Schuffenecker, A. Paul - France 3
France Télévisions

L'hôpital Nord de Marseille reçoit les patients Covid les plus critiques de la région. Le service de réanimation est sous tension, et les malades, exclusivement du variant Delta, restent plus longtemps.  

À l'hôpital Nord de Marseille (Bouches-du-Rhône), un patient en détresse respiratoire extrême a dû être placé sous ECMO, un assistant respiratoire qui permet d'oxygéner le sang. "Ce sont des patients, si on ne leur met pas cette machine, ils ne seraient déjà plus avec nous", assure Jean-Marie de Bellise, infirmier perfusionniste. L'unité de réanimation de l'hôpital reçoit les patients Covid les plus critiques de toute la région. Les cas graves sont de plus en plus jeunes. Une femme de 30 ans, non-vaccinée, a dû subir une césarienne pour sauver son bébé.    

Des temps d'hospitalisation plus longs 

La vague Omicron n'est pas encore arrivée jusque dans l'établissement. Dans le service de médecin intensive, les patients sont exclusivement atteints par le variant Delta. "C'est sans doute celui qui jusqu'à présent a été le plus agressif, avec chez nous, chez les cas les plus sévères (…), des mortalités qui pouvaient atteindre jusqu'à huit patients sur dix", explique le docteur Jean-Marie Forel, chef du service de médecine intensive et de réanimation. Le service tourne à plein régime. Les temps d'hospitalisation en réanimation sont également plus longs, avec un minimum de trois semaines.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.