Variant sud-africain du coronavirus : opération de dépistage samedi dans plusieurs villes d'Île-de-France

Un habitant du Val-de-Marne, de retour de voyage au Mozambique, est porteur du variant sud-africain du SARS-CoV-2. Des centres de test vont ouvrir dans le département mais aussi dans les Hauts-de-Seine et en Essonne.

Article rédigé par
Avec France Bleu Paris - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Illustration d'un test PCR de dépistage du Covid-19. (NOÉMIE GUILLOTIN / FRANCE-BLEU POITOU)

L'Agence régionale de santé d'Île-de-France lance une opération de dépistage du coronavirus avec l'ouverture de plusieurs centres samedi 15 janvier à Colombes (Hauts-de-Seine), Maison Alfort et Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne) ainsi que Fleury-Mérogis (Essonne), après la découverte d'un cas du variant sud-africain du virus dans le Val-de-Marne, rapporte France Bleu Paris. Cette opération de dépistage a débuté vendredi dans cinq établissements scolaires de plusieurs départements de la région.

Un voyageur revenant du Mozambique porteur du variant

Ces établissements scolaires sont susceptibles d'avoir été fréquentés par des enfants potentiellement cas contacts d'un habitant du Val-de-Marne de retour de voyage au Mozambique et porteur du variant sud-africain du SARS-CoV-2. Cettte personne est actuellement hospitalisée.

Plusieurs des cas contacts ont été diagnostiqués positifs au Covid-19 dont des enfants. Mais à ce stade, "le séquençage est en cours pour préciser s’il s’agit du variant sud-africain", indique l'ARS Île-de-France. "Les mesures de protection, dont l’isolement, ont bien été respectées par l’ensemble des cas contacts à risque, qui continuent d’être suivis par l’Assurance maladie et l’ARS", indique encore l'ARS.

En France, quatre cas, dont celui du Val-de-Marne, ont été diagnostiqués positifs au variant sud-africain du coronavirus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.