Variant Omicron : une semaine de rentrée compliquée pour les enfants, les parents et les enseignants

Publié
Omicron : une semaine de rentrée compliquée pour les enfants, les parents et les enseignants
FRANCEINFO
Article rédigé par
A.Schiller, France 3 Régions - franceinfo
France Télévisions

Après deux semaines de vacances, lundi 3 janvier marquait le jour de la rentrée scolaire. Alors qu’un protocole a été mis en place, le gouvernement l’a assoupli afin d’éviter trop de fermetures de classe.

Le protocole sanitaire a été allégé entre le jeudi 6 et le vendredi 7 janvier. Désormais, lorsqu’un cas positif est révélé, tous les élèves de la classe doivent effectuer un test antigénique et PCR et deux autotests gratuits à J+2 et J+4. Une mesure encore contraignante pour les parents, car se munir d’un autotest gratuit n’est pas chose aisée. En effet, les pharmacies sont souvent en rupture de stock. Si les nombres de cas se multiplient chez les élèves, le personnel enseignant est lui aussi touché. Jeudi 6 janvier, 5 600 enseignants étaient déclarés positifs.

Les enseignants réclament des masques FFP2

Un nouveau débat s’est ouvert pour la généralisation du port du masque FFP2 pour les enseignants, mais cette demande est pour le moment rejetée par le gouvernement. Pourtant, la plupart des spécialistes estiment que les masques FFP2 protègent davantage. Malgré tout, à Limoges (Haute-Vienne), certaines écoles ont pris les devants en se procurant des milliers de masques FFP2. Pour les enseignants de classes de maternelle, cela constitue une bonne nouvelle, car les enfants en maternelle ne sont pas masqués.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.