Variant Omicron : certains pays ferment leurs frontières pour faire face au virus

Publié
Variant Omicron : certains pays ferment leurs frontières pour faire face au virus
Article rédigé par
M.Burgot, N.Bertrand, C.Marchand, K.Le Bouquin, B.De Saint Jore - France 2
France Télévisions

Face à la menace du variant Omicron, plusieurs pays ont décidé de prendre leur précaution en fermant leurs frontières.

C'est peut-être le début d'une nouvelle crise après le variant Delta. Détecté en Afrique du Sud, le variant Omicron commence de plus en plus à faire parler de lui. Si aucune contamination n'a encore été recensée en France, des cas suspects inquiètent. Pour le moment, la France n'a pas encore pris de mesures drastiques pour lutter contre cette nouvelle mutation du covid-19. Ce n'est pas le cas d'autres pays qui commencent à fermer leur frontière.

De nombreux pays prennent des solutions drastiques

L'Israël, le Japon, l'Australie ou encore le Maroc, ont décidé de prendre une solution radicale face à la menace que représente le variant Omicron. Ces pays ont décidé de fermer leur frontière aux touristes étrangers. À Tokyo, les habitants approuvent la décision. "C'est sûr qu'il ne faut pas permettre aux gens infectés d'entrer au Japon. La situation s'est stabilisée ici, c'est normal de fermer les frontières", se réjouit Kenichi Ohashi, résident de Tokyo. D'autres ont décidé de seulement fermer leur porte aux habitants d'Afrique australe, comme les Etats-Unis et la Grande-Bretagne entre autres.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.