Tourisme : de nombreuses annulations en réaction à la propagation du variant Omicron

Publié
Tourisme : de nombreuses annulations en réaction à la propagation du variant Omicron
FRANCE 3
Article rédigé par
P-L.Monnier, L.Campisi, B.Tardy, M.Cazoux, T.Swiderski, Y.Kadouch - France 3
France Télévisions

Restrictions, frontières fermées et voyages annulés : l'impact de la crise sanitaire est colossal sur le tourisme. Au niveau mondial, le secteur s'attend à 1 800 milliards d'euros de pertes en 2021, soit autant que l'année précédente. Après une embellie, le variant Omicron vient à nouveau troubler la fête.

Face au variant Omicron, plusieurs pays se barricadent. Dans une agence de voyage, les annulations ont augmenté de 20%, lundi 29 novembre. Depuis le week-end, le Maroc et Israël ont fermé leurs frontières, tout comme les Philippines, le Japon et l'Australie. Le Royaume-Uni, le Portugal ou la Tunisie ont de leur côté renforcé leurs conditions d'entrée.

Moins de réservations


Si les annulations s'enchaînent, les réservations se font moins nombreuses. Ces derniers jours, les recherches sur le Maroc ont chuté de 60%, et de 15% sur les Antilles, confrontées à une crise sociale. "On a connu un démarrage depuis septembre qui était plutôt très bon, puisqu'on était en croissance de 20 ou 30% par rapport à 2019, (…) aujourd'hui, on a un frein", s'inquiète Aurélien Aufort, directeur adjoint du tour-opérateur Voyamar. Les acteurs du tourisme mondial s'attendent à une perte de 1 800 milliards d'euros pour l'année. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.