Jauges : face à l'exception pour les meetings politiques, les artistes ironisent

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Jauges : exception pour les meetings politiques, les artistes ironisent
Article rédigé par
H. Capelli, J. Cohen-Oliveri - France 3
France Télévisions

Le Premier ministre a annoncé, lundi 27 décembre, le retour des jauges pour les concerts assis et l’interdiction des concerts debout, pour trois semaines. Elles seront inexistantes, en revanche, pour les meetings politiques.

À partir de lundi et pour trois semaines, plus de concerts avec du public debout. En revanche, l’une de exceptions qui n’a pas manqué de faire réagir, c’est l’absence de jauge et d’obligation de pass sanitaire pour les meetings politiques. Des artistes ironisent : Julien Doré s’annonce en meeting dans toute la France, Grand Corps Malade aussi, il en profite pour présenter sa candidature à la présidence de la République. Il est rejoint par Eddy de Pretto ou encore par la chanteuse Hoshi.

Des restrictions semblables pour les meetings ?

Pour montrer que le message n’est pas passé inaperçu, la République en marche assure qu’elle s’imposera les mêmes restrictions. Les candidats de gauche et de droite pourront décider de limiter le nombre de militants dans leurs réunions politiques. "Exiger un pass sanitaire pour les réunions politiques requiert une modification de la législation en vigueur", indique le constitutionnaliste Jean-Philippe Derosier. Après un rendez-vous au Conseil constitutionnel, le ministère de l’Intérieur réunira les formations politiques.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.