Covid-19 : le variant Omicron inquiète un spécialiste en modélisation des épidémies au CNRS

Publié
Covid-19 : le variant Omicron inquiète un spécialiste en modélisation des épidémies au CNRS
Franceinfo
Article rédigé par
Jean-Stéphane Dhersin - franceinfo
France Télévisions

Le variant Omicron pourrait devenir dominant lors des prochains mois. Jean-Stéphane Dhersin, spécialiste en modélisation des épidémies au CNRS, est l'invité du 23h de franceinfo.

Les chercheurs et les spécialistes français du coronavirus expliquent depuis le début de l'épidémie que les résultats du jour sont les effets des trois précédentes semaines. "On ne connaît le variant Omicron que depuis le 24 novembre. Lors d'un dépôt, une équipe britannique a remarqué une explosion de ce virus dans la région de Pretoria (Afrique du Sud). Ce pays est un endroit qui a été particulièrement touché par le Covid-19", explique Jean-Stéphane Dhersin, spécialiste en modélisation des épidémies au CNRS.

Des variants plus transmissibles

"Pourtant le pays n'était pas particulièrement inquiété par ce nouveau variant et d'un coup le nombre de cas a augmenté de manière exponentielle. C'est assez inquiétant parce que ces variants qui décollent peuvent l'être pour deux raisons : ils sont plus transmissibles, mais aussi parce qu'en mutant notre corps ne reconnaît plus le virus qui peut nous infecter", ajoute Jean-Stéphane Dhersin, spécialiste en modélisation des épidémies au CNRS.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.