Covid-19 : faut-il changer de stratégie face au variant Omicron ?

Publié
Covid-19 : faut-il changer de stratégie face au variant Omicron ?
France 3
Article rédigé par
M.Carrère d’Encausse - France 3
France Télévisions

Jeudi 13 janvier, on dénombre plus de 305 000 cas positifs au Covid-19 en 24 heures. Certains épidémiologistes se demandent s'il faut continuer à dépister massivement.

Le nombre de nouvelles contaminations reste massif en France, avec 305 322 nouveaux cas enregistrés jeudi 13 janvier. Aussi, des épidémiologistes se demandent s’il faut continuer à dépister massivement. Peut-être pas, dans la mesure où on est arrivé à un moment où pratiquement un test sur deux est positif. Ça pèse très lourdement, notamment, sur les pharmaciens, mais aussi sur les parents”, explique Marina Carrère d’Encausse, docteure.

Extrême contagiosité

Selon elle, en raison de l’extrême contagiosité d’Omicron, on commence à se dire que si on est considéré cas contact et qu’on a des symptômes, on est positif. Mais il n’est pas pour autant question de laisser filer le virus pour que tout le monde soit contaminé. Pas pour l’instant, pour deux raisons. D’abord, parce qu’il y a beaucoup d’hospitalisations avec Omicron, que ça pèse très lourd sur l’hôpital, et que ça va peser au moins jusqu’à la mi-février. Ensuite, parce qu’il y a des personnes fragiles qui peuvent faire des formes graves”, ajoute Marina Carrère d’Encausse.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.